Body modification

Le terme modification corporelle est en général utilisé pour désigner plus spécifiquement les modifications corporelles artificielles, contrôlées et volontaires. Dans ce cadre, elles peuvent être éphémères, ou permanentes.
1
55
255 visits

Histoire

Vous trouvez votre nez trop insipide? Mettez y un anneau! Comme pour le tatouage, la pratique de perforation du corps remonte à la Préhistoire. C’est dans les années 60 que le phénomène reprend du terrain avec les hippies et les punks. La communauté gay BDSM popularise dix ans plus tard la perforation de parties plus… intimes. Le piercing est une mode importante depuis ce temps et elle n’a cessé de s’étendre.

Selon Harrisson interactive, 48 millions d’Américains possèdent au moins un piercing. Un tiers le porte au nez, le cinquième au nombril. Et chez les hommes, c’est le téton qui occupe la première place ! On recense près de 15 types de piercing différents. Pour ce qui est de l’endroit, il y a des milliards de possibilités, suffit juste d’avoir un peu d’imagination.


Playpiercing

Le playpiercing est une performance artistique et esthétique du piercing mettant en scène la peau et les aiguilles. C'est donc du piercing "éphémère". La forme la plus courante de playpiercing que vous avez certainement vu sont les corsets dans le dos. Pour immortaliser le moment, on fait des photos car tous les piercings sont retirés à la fin de la séance.

Eyeball

L'eyeball tattoo, c'est le fait de se faire tatouer le globe oculaire, le blanc de l’œil afin d'en changer la couleur.

Scarification

 Le principe de la scarification est simple, il consiste en une incision volontaire de la peau, de telle sorte à ce que les séquelles (une fois cicatrisées) forment un dessin sur le corps considéré comme artistique.

C’est donc une pratique bien plus radicale et impressionnante que les piercings ou les tatouages, et surtout irréversible. Une fois scarifié, on l’est à vie, impossible de faire marche arrière. Les incisions se font généralement au scalpel (après avoir nettoyé la peau à la Bétadine), évidemment par des professionnels, avec des instruments pas nécessairement stériles…