Un alignement galactique néfaste

On sait depuis longtemps que la terre tourne autour du soleil. Tous les ans elle passe au même endroit. Tous les ans on a un alignement approximatif entre la terre, le soleil et le centre de la galaxie qui est située dans la constellation du Sagittaire. Vu depuis la terre, c’est simplement le soleil qui se trouve rapproché du centre de la galaxie. C’est le cas depuis des siècles, voire même des millénaires.  

Une collision avec un astéroïde géant

Le ciel est scruté en permanence par les astronomes. Les gros astéroïdes qui passent à côté de la terre, on les connaît tous. Si l’un d’eux devait s’écraser sur la terre on le saurait très longtemps à l’avance. En revanche tous les ans il y a une multitude de petits astéroïdes qui tombent sur la planète. On estime environ à quatre le nombre de ceux qui percutent la France chaque année. Ce qui est plus difficile à prévoir en revanche, ce sont les astéroïdes de taille moyenne. Ils peuvent être dangereux. Au début du siècle dernier un astéroïde est tombé en Sibérie et a occasionné des ravages sur plusieurs milliers de kilomètres. Il est certain que si un tel objet tombait sur Paris cela pourrait faire des dégâts. Mais encore une fois les probabilités sont très faibles et les astronomes surveillent et recensent les astéroïdes  

Une activité solaire sans précédent

Cette théorie vient en grande partie du film 2012. Le soleil a un cycle d’activité qui suit une période de onze ans. Cela se produit depuis des siècles. D’ailleurs le cycle actuel n’est pas très actif, il n’y a pas de très grosse éruption comme cela a pu être le cas au XIXe siècle. Les éruptions solaires peuvent en revanche être dangereuses pour les astronautes car ils n’ont pas de réelle protection, contrairement à la terre qui est protégée par son champ magnétique  

Un alignement des planètes fatal

Il n’y a aucun alignement de planètes en ce moment. Et même si cela devait arriver, c’est sans risque. Cela se produit régulièrement. La prochaine observation de ce type est prévue pour septembre 2040. Les planètes seront dans un alignement de dix degrés. Il fait peu de doute que certains gourous en profiteront pour annoncer une nouvelle fin du monde… 

Une inversion du champ magnétique terrestre

On sait que le champ magnétique terrestre est dû au mouvement des métaux au cœur de la terre. On le comprend à peu près, mais on sait que ça bouge, et pas toujours de manière régulière. Le pôle nord magnétique n’est pas tout à fait au pôle nord géographique. On s’est aperçu dans le passé qu’il y avait déjà eu des inversions du champ magnétique, c’est-à-dire que le pôle nord magnétique passe au sud. C’est assez rare et il faut surtout des milliers d’années pour que cela se passe. 

La terre expulsée de son orbite

C’est une chose qui peut arriver, mais dans un milliard d’années. On s’est aperçu depuis un siècle environ, que la stabilité du système solaire n’était pas évidente du tout. S’il n’y avait que le soleil qui attirait les planètes, on pourrait calculer sur les milliards d’années les orbites des planètes. Or les planètes s’attirent les unes les autres, mais de manière très faible car elles ont une masse bien inférieure à celle du soleil. Petit à petit cela peut déformer leur trajectoire. Aujourd’hui on sait calculer avec précision l’orbite des planètes jusqu’à à peu près cent millions d’années. À plus long terme on sait que c’est chaotique. Un astronome français, Jacques Laskar, a beaucoup travaillé sur la stabilité du système solaire. D’après lui, dans un milliard d’années, il n’est pas impossible que la terre soit sur une trajectoire complètement différente 

Un cataclysme global

Au niveau climatique on a l’impression qu’il y a une augmentation des événements mais cela s’explique par le réchauffement climatique. L’augmentation du Co2 perturbe le climat. On risque des phénomènes plus puissants mais cela n’a rien à voir avec les séismes qui sont aussi fréquents que par le passé

10 Jul, 2015
Ratings
(0 votes)
Your rating
Collected
Michel
Michel