Hossein Zare est Iranien. Photographe autodidacte, il apprécie les clichés colorés et surréalistes, mais aussi les photographies plus minimalistes en noir et blanc

Zare est capable de nous catapulter dans des univers oniriques,

dignes des tableaux surréalistes, grâce notamment à un travail sur la

symétrie atmosphérique, mais aussi à des compositions « contre-

nature ». Il manipule à la fois les paysages ruraux et urbains, renversés

voire juxtaposés à l’aide de Photoshop pour ensuite recréer des

images surréalistes qui, parfois, semblent s’affronter. C’est le cas

notamment avec des gratte-ciels s’élevant du sol, mais aussi

suspendus au ciel.