Certains adorateurs des plantes succulentesdeviennent de vrais artistes en réalisant de sublimes créations de succulentes dans toutes sortes de contenants originaux.. 

Les plantes succulentes sont des plantes charnues adaptées pour survivre dans des milieux arides du fait des caractéristiques du sol, du climat ou à forte concentration en sel (dans ce dernier cas, on parle de plantes halophytes). Leur adaptation, différente de celles des plantes xérophytes proprement dites, est liée à leur capacité de stocker de l'eau dans les feuilles, les tiges ou les racines. Les plantes succulentes sont très souvent xéromorphiques (se dit de tout moyen qui empêche la perte d'eau). Par exemple les feuilles peuvent être recouvertes d'une cire, présence de poils, réduction de la surface...

Les succulentes sont géographiquement réparties en bordure de mer, en plaine, en montagne jusqu'à plusieurs milliers de mètres d'altitude suivant les espèces. Elles sont capables d'assimiler rapidement l'eau de pluie dans le sol mais certaines profitent des brouillards matinaux en bordure de mer qui sont leur seule source d'eau durant de très longues périodes.

Le terme vient du latin suculentus qui signifie « plein de suc ».

Les plantes succulentes sont parfois appelées « plantes grasses » à tort, car elles ne contiennent pas de graisse. Le terme vient du fait que certaines plantes, notamment beaucoup de cactus ont une apparence de plante grosse ou obèse.

Certaines espèces de plantes succulentes, notamment les Crassulaceae et les Euphorbiaceae peuvent être cultivées sous forme deBonsaï.

Les plantes grasses ont un mode de végétation particulier qui leur permet de résister et même de s’adapter à des conditions qu’aucunes autre plante ne serrait capable de supporter. Des boutures de plantes grasses peuvent vivre pendant des semaines, voir des mois d’elles même, sans eau ni terre. Elles puisent dans leurs réserves, commencent a émettre des racines, en attendant qu’on leur donne de meilleures conditions pour reprendre en végétation. Dans la nature elles s’agrippent et s’accrochent dans la rocaille et il n’est pas rare de les trouver épanouies à la verticale sur des rebords de tallus ou de falaises.
 Alors que la tendance est aux toits et aux murs de plantes, et que l’on cherche a mettre la nature dans nos espaces les plus réduits et étriqués, les plantes grasses offrent des avantages extraordinaires en matière d’adaptation et de facilité d’entretien. 
La variété de formes, de couleurs, de matières sont un atout décoratif extraordinaire,  toutes s’associent entre elles, les contraintes de composition sont nules et les possibilités créatives sont sans limites.
 Les tableaux de succulentes mettent alors à la portée de tous les décors végétaux, sans passer par toutes les contraintes hydriques compliquées et assez disuasives. Ils s’entretiennent de la même manière que toutes vos autres succulentes en pot.

1. Quelle est la bonne exposition pour mes plantes grasses ?

Les succulentes viennent pour la plupart de pays chauds et très ensoleillés. Pour entretenir ses plantes grasses et leur assurer une bonne croissance, il faut les placer le plus possible à la lumière du soleil. Dehors Pendant l’été, mettez les de préférence dehors ou près d’une fenêtre bien exposée. Votre plante s’épanouira sous les rayons bienfaisants !

2. Comment arroser et à quelle fréquence ?

Les plantes succulentes stockent l’eau qu’elles transforment en « suc » dans leurs parties charnues. Cela créé des réserves pour la survie de la plante. N’oublions pas qu’elles sont soumises à de rudes épreuves climatiques dans leurs pays d’origines. L’arrosage est donc une étape importante pour qu’elles puissent s’épanouir dans le temps.

Arrosez les plantes grasses dès que la terre est sèche en période chaude.

Pendant l’hiver, arrosez-les une fois toutes les deux semaines, voir une fois par mois. Cela sera fonction de latempérature et du taux d’humidité de la pièce où elles se trouvent, ainsi que de l’espèce que vous avez.

Dans tous les cas, les succulentes sont résistantes : elles s’adaptent et survivent bien dans la plupart des cas.

Vous pouvez ajouter de l’engrais durant l’été mais il ne faut pas en abuser. Une fois par mois parait suffisant pour voir la plante en bonne forme. Cela n’est pas indispensable si vous rempotez la plante régulièrement.

3. Quelles températures pour les plantes grasses ?

Les plantes succulentes viennent de pays arides. Elles aiment donc les températures chaudes.

En été, le soleil plein sud ne leur fera pas peur, bien au contraire. Si l’arrosage est correctement réparti, elles seront en pleine forme et vous le rendront avec une croissance exceptionnelle !

Après les températures estivales, la plante grasse aime se reposer durant la période hivernale (octobre-mars). Elle apprécie alors les températures comprises entre 5° et 12°, ainsi qu’une atmosphère relativement sèche. Vous pouvez donc placer vos plantes dans une pièce peu chauffée, près d’une source de lumière extérieure.  Ce repos est indispensable si vous souhaitez voir vos plantes fleurir l’année suivante !

4. Comment bien rempoter une plante succulente ?

Les plantes grasses ont besoin d’une terre bien drainante pour éviter le pourrissement et l’étouffement de leurs racines.

Pour rempoter une succulente, il faut donc lui choisir un pot (plastique ou terre) et un bon substrat (« terre » dans le jargon horticole).

[box type= »info »]Evitez les pots en plastiques noirs qui attirent trop de chaleur aux niveaux des racines, surtout si les plantes sont dehors durant l’été.[/box]

Pour qu’elles aient assez de place pour grandir, utilisez un pot de 5-8 cm de diamètre suivant le diamètre de la plante. Elle ne sera pas trop à l’étroit et se développera plus vite pendant sa période de croissance.

Toutes les plantes grasses ne vivent pas dans le même milieu. Leur besoin en terre n’est donc pas le même. Cependant, il existe une « recette » simple, adaptée à la plupart des espèces : Terreau de jardinerie + un peu d’engrais organique sans trop compacter le tout, et le tour est joué !

Suivant le type de plante et votre budget, vous pouvez aussi utiliser du terreau spécial pour plantes grasses, le mélanger avec du sable et ajouter des billes d’argiles au fond du pot.

5. Les soins complémentaires mais indispensables pour vos plantes grasses

La plante succulente, comme beaucoup de plante, aime être nettoyée, « bichonnée », soignée en cas de maladie… Comme nous finalement !

Nettoyer une plante grasse :  utilisez une bouteille avec un spray au bout et un chiffon/plumeau. Pulvérisez sur les feuilles, la poussière se colmate et on vient terminer avec un chiffon ou avec le plumeau.

[box type= »info »]Bon à savoir : Pour faire une bouteille spray rapidement, vous pouvez récupérer l’embout d’un spray à vitre que vous aurez soigneusement rincé et une bouteille d’eau recyclée. [/box]

La taille :  les plantes succulentes ont parfois aussi besoin d’être « taillées », où d’être déchargées de certaines parties un peu « mortes ». N’hésitez pas à couper une branche qui deviendrait trop envahissante ou inesthétique. Mais ne la jetez pas, gardez la précieusement pour en faire une bouture ;).  Certaines parties meurent avec le temps, les rayons du soleil, la soif… Vous pouvez enlever ces parties, dans la plupart des cas, si la partie est « finie » elle s’en ira tout simplement sans résistance.

Les maladies :  Les maladies sont un véritable fléau pour les plantes succulentes. Les plus courantes :

  • Excès d’humidité qui font pourrir la plante par le bas, elle devient noire. En général : si la plante noircie cela lui est fatal.
  • Excès de sécheresse : la plante se dessèchent, les parties charnues se rident et un ratatinement total est visible : pas de problème, arrosez bien la plante et ça ira (normalement…)
  • Excès de soleil : certaines feuilles ont rougie ou noircie par endroit. Il faut mettre la plante à l’ombre quelques temps et vérifier son l’exposition.
  • Trou dans les feuilles ? Il est possible que cela soit le résultat de chenilles vertes.
  • Point noir, point marron, zone blanche collante : alerte !! Il s’agit sûrement de parasites. Cochenilles et pucerons aiment aussi les plantes grasses. Il faut mettre la plante à l’écart des autres, et la traiter avec les produits appropriés.

Vous avez maintenant toutes les cartes en mains pour bien vous occuper de vos plantes grasses. Vous commencerez avec une petite plante et vous en arriverez vite au jardin luxuriant !