Viaduc de Landwasser




Le viaduc de Landwasser est un viaduc ferroviaire se trouvant en Suisse dans le canton des Grisons. Construit entre 1901 et1903, sa longueur

est de 136 mètres et sa hauteur de 65 mètres.


Le viaduc est emprunté par les Chemins de fer rhétiques (RhB). Après avoir quitté Filisur et traversé un tunnel de 216 mètres dont la sortie

débouche directement sur la falaise, le train poursuit son chemin sur le viaduc qui enjambe la gorge de laLandwasser au sud de Schmitten.


Construction du viaduc de Landwasser - 1902

 
  

Le viaduc de Landwasser est devenu célèbre parmi les ingénieurs en

raison des nouvelles techniques utilisées lors de sa c

onstruction.Contrairement ponts en arc du passé, échafaudages n'a

pas été utilisé pour construire les piliers. Au lieu de cela, des

tours en acier ont été construits et les piliers de pierre ont été

construites, pierre par pierre, autour d'eux. Les tours d'acier

internes ont été étendues à la hauteur des piliers en pierre a grandi.


 la construction du viaduc en 1902. 

C'est l'ouvrage le plus important et le plus spectaculaire sur les

63 kilomètres de la ligne de l'Albula: le viaduc de Landwasser stupéfie

aussi bien les spécialistes que les profanes. La construction des trois

piles principales en 1901/02 a constitué une véritable prouesse

architectonique.


Si le viaduc de Solis est le plus haut pont du Chemin de fer rhétique, le

viaduc de Landwasser le surpasse en tant qu'ouvrage: avec plus de

9000 mètres cubes, sa masse est trois fois plus importante que celle

du viaduc de Solis. Et ce, à cause des piles d'environ 50 mètres de haut

- par ailleurs construites sans échafaudage - séparées les unes des

autres de 15 mètres en raison de la portée relativement réduite de

l'arc. La portée est réduite, car le viaduc décrit une courbe dont le

rayon est d'à peine 100 mètres.



Mais comment le pont a-t-il pu être construit sans

échafaudage? Il a fallu y renoncer à cause que pouvait représenter

l'éventualité d'une crue. En lieu et place, deux grues ont été utilisées

dont les tours en fer ont été scellées au fur et à mesure dans les piles.


Mais le spectacle époustouflant qu'offre le viaduc fait passer les

particularités architecturales au second plan : le pont de 136 mètres

de long ne traverse pas seulement la vallée sauvage de Landwasser

dans une élégante courbe, il mène au sud-est directement au tunnel

de Landwasser de 200 mètres de long creusé dans la paroi rocheuse à

pic.