Lucy

Lucy est un film de science-fiction français écrit et réalisé par Luc Besson, sorti en 2014, avec comme acteurs principaux Scarlett Johansson et Freeman.
0
1
15 visits

Le mal que cause Lucy est également psychologique. Quand un médecin demande à Lucy de prouver ses pouvoirs, elle "entre" dans le cerveau de cet homme et lui remémore des détails précis sur la mort de sa fille. Elle aurait pu lui parler de la couleur de sa voiture, mais pourquoi le faire quand on peut parler du souvenir le plus douloureux imaginable ?

La transformation de Lucy prend une direction très particulière et être une "bonne personne" n'en fait pas partie. Sa métamorphose a entraîné une absence complète de valeurs morales, de compassion et de considération pour les autres êtres humains. Apparemment, être extrêmement intelligent vous transforme en un robot transhumain diabolique. Lucy dit en parlant d'elle :
"Je ne ressens ni peur, ni douleur, ni aucun désir. C'est comme si tout ce qui fait de nous des humains semble s'éloigner de moi. C'est comme si je me sentais moins humaine, toutes ces connaissances sur toutes les choses, la physique quantique, les mathématiques appliquées, l'infinie capacité du noyau d'une  cellule. Tout explose dans ma tête, toutes ces connaissances."Si on examine l'évolution de Lucy, on réalise qu'elle devient exactement ce que l'élite occulte représente. Elle utilise ses pouvoirs pour contrôler les gens et pour faire avancer ses projets malgré la souffrance qu'elle cause. Elle s'est transformée en quelque chose de non humain et, tout d'un coup, les humains ordinaires sont traités par Lucy comme des êtres inférieurs idiots, manipulables et corvéables. 

Pendant la transformation de Lucy, nous voyons un gros plan de ses yeux qui n'arrêtent pas de changer de forme (apparaissant parfois reptiliens) ce qui souligne le fait qu'elle n'est plus humaine.

De même, comme l'élite occulte, elle passe BEAUCOUP de temps à contrôler et surveiller les appareils électroniques des gens.

Comme l'élite occulte, Lucy n'accomplit pas une mission pure et noble pour l'illumination. Il y a un côté sombre à ses actes et, apparemment, étant l'héroïne du film, tout est bon.




Lucy accède à la divinité
Vers la fin du film, Lucy est moins un être humain qu'un être divin qui sacrifie sa vie terrestre pour devenir rien d'autre qu'un dieu (je n'utilise pas le terme déesse parce que les dieux ne sont ni masculins ni féminins). La rencontre de Lucy avec le Dr Norman à la Sorbonne se transforme en un étrange rituel occulte high-tech où elle transcende l'espace et le temps pour réaliser la divinité. Pendant tout le temps du rituel, d'humbles humains idiots s’entre-tuent à côté dans des rafales de coups de feu. 
Le but final de la transcendance de Lucy est de transmettre la connaissance acquise par elle, de la même manière que deux simples cellules transmettent leur savoir avec le temps. Mais selon le Dr Norman, ce savoir pourrait être trop puissant pour l'humanité.

"Mais toutes ces connaissances, Lucy, je ne suis même pas sûr que l'humanité y soit prête. Nous sommes tellement gouvernés par le pouvoir et le profit. La nature humaine étant ce qu'elle est, elles pourraient ne nous valoir qu'instabilité et chaos (…) J'espère juste que nous serons dignes de votre sacrifice".C'est l'idéologie derrière les sociétés secrètes qui "cachent" leur savoir occulte aux non-initiés derrière plusieurs couches de symbolisme (occulte signifie littéralement "caché"). Les masses profanes sont considérées comme trop indignes et primitives pour gérer un puissant savoir. En bref, les lucifériens sont extrêmement élitistes.

Avant d'achever sa transformation, Lucy utilise ses pouvoirs pour voyager à travers l'espace et le temps afin de passer en revue divers événements importants du monde. Elle termine par un face à face avec la Lucy "premier humain sur Terre".

En Conclusion

Lucy a été éreinté par la critique comme n'ayant pas vraiment aucun sens – mais être "sensé" n'était pas l'idée du film. Il traite de la philosophie luciférienne, et il ne peut être pleinement "apprécié" que par ceux qui comprennent cette philosophie. Pour ceux dont ce n'est pas le cas, hé bien, il y a pléthore de scènes d'action saupoudrées ici et là pour divertir. Pendant ce temps, les spectateurs absorbent la signification occulte du film sans même réaliser ce qui se passe.

Ces scènes d'action étaient prévues pour créer un fort contraste avec la quête de Lucy vers la connaissance parce que les lucifériens perçoivent un fort contraste entre eux et les masses. Pendant que Lucy est occupée à atteindre l'immortalité et à se transformer en un dieu, une foule de types incapables s'entre-tue sans aucune raison valable. Et personne ne s'en soucie. Parce que leur vie est considérée comme sans intérêt.

Donc, au-delà de l'argument sans queue ni tête de Lucy se trouve un message avec beaucoup de sens, aussi puissant que perturbant : il y a deux classes d'humains sur Terre et le transhumanisme va élargir le fossé entre eux. La plupart des projets impliquant le transhumanisme a été décrit par les observateurs comme "jouer à Dieu". Mais ce n'est pas simplement une expression : c'est exactement ce que font les lucifériens.

03 Nov, 2017
Ratings
(0 votes)
Your rating
Collected
Natsamuel
Natsamuel