Traditions insolites de Pâques

L'Easter Egg Roll, arroser les filles, participer à une procession...
2
32
63 visits

A Pâques, les Français mangent du chocolat et participent à des chasses aux oeufs, mais des traditions beaucoup plus insolites sont perpétuées à travers le monde, entre poussins multicolores et soupe d'iguane. 

Arroser les filles

En Hongrie, habillés en costumes traditionnels, les garçons arrosent les filles à grands coups de seau d'eau. Cette coutume est plus vieille que la christianisation du pays -il y a plus de 1800 ans- et est censée garantir la fertilité des filles du village. Par 5 degrés et sous la pluie pas sûr qu'elles soient ravies. 

Sauter au dessus d'un feu

En Géorgie, on ne plaisante pas avec Pâques. La tradition est de passer au dessus d'un feu. Selon une ancienne superstition, cet exercice de bravoure permet de se purifier et d'éloigner les mauvais esprits. 

Manger de l'iguane

Pendant le Vendredi Saint, les catholiques ne doivent pas manger de viande rouge. Pour contourner cette règle, les croyants du Nicaragua se rabattent sur des iguanes. Vendus sur les marchés environ 3 euros pièce, ils sont souvent cuisinés avec du maïs grillé et moulu (le "pinol") et des légumes. Accompagné par les oeufs du reptile, le tout est servi dans un pain à hot dog. Bon appétit! 

Manger des tripes et casser des oeufs En savoir plus sur

Si en France on déguste un innocent agneau rôti, la tradition grecque est un peu moins ragoûtante. Toute la famille se réunit autour d'une assiette de tripes, dans laquelle flotte le coeur et les poumons de l'agneau pascal. Chacun essaie ensuite de casser l'oeuf de son voisin avec trois doigts. Attention aux taches! 

Sauver un animal en voie d'extinction

Souvent, c'est un lapin qui vient apporter les oeufs de Pâques. Sauf qu'en Australie, ces animaux sont devenus l'ennemi public numéro un, car d'une prolifération immaîtrisable. Au contraire, le bilby, grandes oreilles et nez pointu, est menacé d'extinction. La tradition australienne s'est adaptée: la petite bête est devenue le symbole de Pâques. Les chocolatiers locaux s'en donnent à coeur joie.

Participer à une procession

Des catholiques du monde entier participent à ces défilés retraçant les derniers moments de la vie du Christ. Certains pénitents, comme ce Philippin, se font vraiment crucifier, avec des clous métalliques. Âmes sensibles s'abstenir.

S'acheter un poussin coloré

Pour Pâques, des poussins multicolores sont vendus sur les marchés du Maroc, d'Inde, du Liban ou comme ici de Jordanie. L'histoire ne dit pas ce qu'on en fait une fois rentré chez soi. 

Décorer son jardin

En Allemagne, les oeufs poussent sur les arbres. Le propriétaire a décoré son jardin avec plus de 15.000 oeufs peints. Le Osterfeuer, immense feu de joie allumé la veille de Pâques, est également une tradition typiquement allemande. 

Se fabriquer un Easter Bonnet

A l'origine, un Easter Bonnet -chapeau de Pâques- s'utilisait pour se rendre élégamment à la messe. Il était luxueux, et orné d'oiseaux ou de détails champêtres. Aujourd'hui, à New York, l'Easter Bonnet Parade est beaucoup moins formelle. Le but pour ces femmes est d'être la plus inventive et colorée possible.

Jouer avec Barack Obama

Quand certains vont chercher leurs oeufs de Pâques en chocolat dans le jardin de mamie, d'autres se permettent une petite garden party à la Maison Blanche. L'Easter Egg Roll est une des traditions pascales américaines. Le but est de faire rouler un oeuf dur le plus loin et le plus rapidement possible avec une cuillère, sous l'oeil attendri du président des Etats-Unis. En 2013, la famille Obama a reçu 35.000 personnes à l'évènement. 

Comments
Convert?w=220&h=220&fit=crop&cache=true
about 7 years ago

Convert?w=220&h=220&fit=crop&cache=true
about 7 years ago

Ratings
(0 votes)
Your rating