Univers parallèle

un expert « découvre » que nous pourrions faire partie d’une réalité alternative
0
1
96 visits

Un éminent astronome a découvert que notre univers n’est peut-être pas le seul et qu’il pourrait y avoir un univers parallèle ou alternatif.

Ranga-Ram Chary a récemment cartographié le fond diffus cosmologique – le rayonnement électromagnétique laissé par le Big Bang – quand il a remarqué une « lueur mystérieuse ».

Chary dit que généralement, lors de la numérisation du fond diffus cosmologique, vous ne trouverez rien d’autre que le bruit, mais il a ajouté dans son document de recherche que les points lumineux ont été 4.500 fois plus brillants que ce qu’ils devraient être.

Il a écrit dans l’étude, Variations Spectrales du Ciel: les Contraintes d’Univers Alternés, il y a 30% de chances que ce ne soit rien de spécial, mais il a affirmé qu’il y a une chance pour qu’elle soit causée par deux univers en collision.

Il a dit : « Il serait également possible que ce soit dû à la collision de notre univers avec un univers alterné dont le rapport entre le nombre de baryons et le nombre de photons est un facteur 65 fois plus élevé que le nôtre. »

Il pourrait y avoir des univers parallèles

Chary, qui est le chef de projet du Data Center US Planck en Californie, a ajouté qu’un autre univers pourrait « fuiter » dans le nôtre.

Si l’un ou l’autre s’avère être vrai, cela signifierait donc que notre univers est simplement « une région dans une super-région qui ne cesse de gonfler ».

Cependant, d’autres astronomes sont sceptiques sur les allégations de Chary, comme Jens Chluba de l’université de Cambridge, qui a déclaré : « Ce signal est l’une des empreintes de notre propre univers. Les autres univers devraient laisser une marque différente. »

Un univers parallèle est-il possible ?

Cependant, Chluba a ajouté que plus de recherches sont nécessaires avant qu’une conclusion soit atteinte.

Il a dit : « Pour expliquer les signaux que le Dr Chary a trouvé avec le rayonnement de recombinaison cosmologique, il faut une grande amélioration dans le nombre [d’autres particules] par rapport aux photons. Dans le domaine des univers alternatifs, cela est tout à fait possible. »

Source :
Daily Express

16 Jun, 2016
Ratings
(0 votes)
Your rating